Histoire du château de Comborn

 

Il fut le berceau de plusieurs grandes familles féodales du Bas-Limousin - les Comborn, les Turenne et les Ventadour.

Il était le siège d'une des quatre vicomtés du Bas Limousin.

L'ancienne forteresse était bâtie au sommet d'un rocher surplombant la Vézère, entouré de trois côtés par la rivière.

Le château était défendu par une double enceinte et le seul accès, côté terre, était défendu par deux tours.

Les seigneurs de cette forteresse: Archambaud 1er, « le Boucher », vicomte de Comborn et de Turenne, fut le fondateur de la dynastie; Archambaud III fit massacrer plusieurs moines de l'abbaye de Tulle en 1070.

Pour se faire pardonner leurs turpitudes, les Comborn furent fondateurs ou grands bienfaiteurs d'abbayes. Archambau VI de Comborn, son épouse Guicharde de Beaujeu fut chantée par les troubadours.

La dynastie des Comborn s'éteignit précocement.

Dès le 15e siècle, le château est à l'abandon. En 1558, il est vendu aux Pompadour. Ce qui en reste brûle dans un incendie 16e siècle.

Les Lasteyrie, qui l'ont acheté en 1649, font reconstruire, en 1735, un castel à l'emplacement d'une partie du château ; c'est par ce castel que l'on pénètre aujourd'hui sur le site de Comborn.

Il reste la tour de guet du 15e siècle, la crypte, les ruines de la chapelle d’un mur d'enceinte.

 

sources: Château de Corrèze 

 

Comborn