Fontaines miraculeuses

 

De nombreux villages abritent des fontaines dont certaines d'entre elles sont dites " bonnes ".

L'origine miraculeuse qu'on leur prête s'accompagne de légendes et leur vaut des dévotions particulières.

On prêtait à ces fontaines des vertus thérapeutiques pour guérir hommes et le bétail.

D'autres fontaines magiques pouvaient mettre fin au célibat ou encore éloigner l'orage ou faire tomber la pluie...

Pour obtenir sa guérison, le malade devait s'adresser à la «recommandeuse» . Cette dernière lui désignait le saint auquel il devait s'adresser et la fontaine où il devait se rendre.

S'il n'était pas en état de se déplacer, il pouvait envoyer cette même recommandeuse.

Ces pèlerins, rémunérés pour la mission, arrivaient les premiers le jour de la fête du saint.

Les premiers, ils faisaient leurs dévotions et souvent jetaient une pièce de monnaie dans la fontaine ou laissaient sur place un linge ayant été en contact avec le malade.

Chaque fontaine avait son rituel particulier.

 

 

La Corrèze   la Corrèze d'antan