La maison rustique en Limousin

 au 19e siècle

 

Des murailles épaisses en blocs bruts de gneiss, bâties avec un mortier de terre argileuse, blanchies intérieurement en lait de chaux: un poutrage et un plancher de grenier en bois de châtaignier à peine dégrossis, brunis par le temps et la fumée; une forte charpente des même bois supportant une lourde toiture de laves schisteuses, carapace à l'épreuve des assauts les plus violents de la tempête.

Point de pavés au rez-de-chaussée, seulement un sol battu et durci.

 

   

L'intérieur est partagé en deux pièces d'inégale grandeur, la plus vaste est la salle commune, servant à la fois de cuisine, de salle à  manger, de hall de réunion pour les veillées et de dortoir pour la famille.

On y pénètre par une porte dont l'huisserie se partage en deux vantaux superposés: le vantail supérieur demeure ouvert toute la journée pour l'aération. 

Une fenêtre éclaire la salle, une autre la chambre, les châssis de croisées sont à petits carreaux verdâtres. On les manœuvre à l'aide d'une espagnolette à barre de bois oscillante"

 

Paul Bial, première moitié du 19e siècle.

 "La Maison rustique en Limousin", in Lemouzi..

 

   Photos actuelles: maisons paysannes  - intérieur de maisons abandonnées

 

 

accueil la Corrèze   -  la Corrèze d'antan