La grange-étable

 

   La grange-étable dite limousine.

 

Bâtiment bas, dont les ouvertures sont sur la même façade, les portes d'étable sont situées de part et d'autre de la grande porte charretière de la grange qui ouvre sur un vaste espace servant d'aire à battre le blé et de remise à charrettes.

Au-dessus des étables sont les barges, sur lesquelles on empile la paille et le foin. Les cloisons en planche (cornadis) qui séparent les étables de l'aire centrale, sont longées de mangeoires dans lesquelles on fait tomber d'en haut la nourriture du bétail. On accède aux barges par une échelle.

 

porte charretière habitante en balade porte étable

 

   La grange-étable dite auvergnate

 

Très fréquente dans cette région où elle utilise le dénivelé du terrain. Sa structure à deux étages est visible de l'extérieur. D'un côté, et parfois sur le pignon, s'ouvrent les portes d'étables, celles de la grange sont placées sur l'autre côté. Toute la longueur du bâtiment, souvent très vaste, est divisée par un plancher.

En bas sont les étables, en haut la grange, l'aire à battre ou les remises. Les matériaux sont plus élaborés. Les pignons sont parfois consolidés par des pierres passantes.

 

  Photos actuelles de granges 

 

 

accueil la Corrèze   -  la Corrèze d'antan