Vestiges du POC à Chamboulive

 

La ligne du POC Paris Orléans Corrèze Seilhac-Treignac desservait le village de Chamboulive. La gare a été transformée en maison de retraite. Deux maisons de gare barrière ont été vendues par le service des domaines dans les années 1970. Une à la sortie de Chamboulive sur la route de Lonzac et une autre au lieu dit Chaillac. Le tracé de la ligne qui traverse le village est toujours visible, une partie a été goudronnée pour la circulation automobile.

 

ancienne maison de garde-barrière sur la D 940 ancienne maison de garde-barrière à Chaillac

 

pont routier vers Pierrefitte au dessus de la ligne

ancien tracé dans le village

 

pont sur la route de Vernéjoux

dessus du pont

 

l'ancienne gare

ancien tracé dans le village

 

 

l'ancienne gare de Chamboulive