La-Chapelle-aux-Saints

172 habitants

 

 

 

situation

géographique

entrée du musée   statue de l’homme de Neandertal

 

La-Chapelle-aux-Saints doit sa notoriété à la découverte du squelette presque complet d'un homme de type Neandertal.

Dans sa partie méridionale, le bas Limousin fut l'une des zones les plus anciennement habitées de la planète.

À la recherche d'abris faciles à défendre, les premiers hommes remontèrent les vallées de la Dordogne et de la Vézère.

Ils s'installèrent alors dans les grottes naturelles à flanc de collines, postes de guet sur les passages des animaux.

 

L’homme de Néandertal

Le 3 août 1908, les abbés Amédée et Jean Bouyssonie accompagnés de leur " frère, Paul, exhumèrent d'une petite grotte sépulcrale, la "bouffia Bonneval" (du nom des propriétaires), le squelette de l'homme de Neandertal (- 45 000 ans) qui appartient à un sujet d'une soixantaine d'années, de petite taille (1,55 m).

Enfoui, les Jambes repliées en chien de fusil, dans une fosse rectangulaire de 0,85 m sur 1,40 m, profonde de  30cm, il a une tête volumineuse, le crâne allongé, le front fuyant, les orbites circulaires, une cavité nasale importante, la  mâchoire proéminente.

Les fouilles devant la grotte ont révélé 2300 outils: racloirs, disques, pointes, bifaces en silex, jaspe, basalte et quartz.

Des ossements recueillis (rhinocéros laineux, cheval, bouquetin, sanglier, renne, loup, marmotte) permettent de conclure à une  période climatique froide.

Une reconstitution de la fosse mortuaire a été faite au Musée de l'Homme de Paris.

 

    Liens internet. 

 

Le Musée de l'homme de Néandertal

 

 

La Corrèze  -  Plan du site