Vestiges du POC à Tulle

 

Les lignes du P.O.C. Paris-Orléans-Corrèze ouvertes en 1904 et fermé en 1970 traversais la ville de Tulle. La ligne ligne Uzerche-Tulle venait de la gare de Naves par le vallée de de la Céronne . La ligne Tulle-Argentat vers la gare de Laguenne empruntait la vallée de la Saint-Bonnette.

 

Tracé de la ligne au nord-ouest de Tulle

La ligne pénètrais sur la commune de Tulle par le tunnel des Cabanes de Chaunac de 76 mètres de long, puis franchit plusieurs fois la Céronne par trois viaducs. Puis le tunnel de Cerice de 83 mètres de long avec de rentrer dans la ville par un pont à tablier métallique de 22 mètres de long en franchissant la rivière la Corrèze.

 

loco diesel au tunnel cabane de Chaunac (années 60)

tunnel cabane de Chaunac vers Naves

 

Le viaduc de Chaunac

plate forme du viaduc de Chaunac

 

Le viaduc de la Borie Sèche

Le viaduc de la Borie Sèche

 

loco diesel sur 2e viaduc de la Borie Sèche (années 60)

Le viaduc de la Borie Sèche

 

plate forme du viaduc de la Borie Sèche vers Tulle

plate forme du viaduc de la Borie Sèche vers Naves

 

Le viaduc de Chaunac ou Puy Chaunac de 75 m de long en courbe comprenant 5 arches de 10m d'ouverture.

Le 1e viaduc de la Borie Sèche de  62 m de long comprenant 5 arches de 8,5m d'ouverture.

Le 2e viaduc de la Borie Sèche de 94 m de long comprenant 7 arches de 10m d'ouvert

 

pont à tablier métallique sur la Corrèze (années 60)

le pont actuel devenu routier

 

Tracé de la ligne au sud-est de Tulle

 

La ligne franchissais deux fois la rivière la Corrèze en direction de la gare de Laguenne . Le viaduc en pierre est devenu routier suite à la construction d'un centre commercial à l'emplacement du dépôt de matériel ferroviaire, détruit, du POC.

 

passage sous les voies vers Ussel

ancien emplacement du dépôt du POC

 

viaduc sur la Corrèze à la sortie de Tulle (années 60)

dépôt du POC (années 60) détruit © J. Ricaud

 

le pont actuel sur la Corrèze devenu routier

dessus du pont

 

 

  la gare de Tulle