Le barrage de l'Aigle

 

Le barrage de l'Aigle de type « poids de voûte », construit de 1941 à 1945, est situé sur la rivière la Dordogne entre les communes de Soursac dans la Corrèze et Chalvignac dans le Cantal.  La production d'électricité se fait à l'intérieur du barrage. Les quatre déversoirs permettent d'évacuer l'eau de la retenue en cas de crue.

Caractéristiques: hauteur 95 m, longueur à la crête 290 m, épaisseur à la base 47,50 m, volume d'eau retenu 230 000 000 m3, productibilité 500 millions de Kwh à l'aide de 5 turbines

 

situation géographique du barrage

 

 

vu du ciel en aval

vu du ciel en amont

 

lâcher d'eau dans les déversoirs déversoir

 

la vallée en aval

la route départementale D 16 sur le barrage

 

en amont vue sur la Dordogne du belvédère de Gratte Bruyère

les gorges de la Dordogne dans les années 1900

 

le pont de Vernéjoux sur la retenue du barrage à Sérandon

le pont de Saint Projet sur la retenue du barrage à Neuvic

 

La retenue d'eau en amont du barrage de l'Aigle a entrainé la destructions de trois ponts suspendus situé au fond de la vallée de la Dordogne: Le pont de Vernéjoux remplacé par un pont en béton et le pont Saint Projet remplacé par pont suspendu plus long. Le pont de Nau d’Arches, en pierre, édifié en 1908 et détruit en 1943 pas pas été remplacé.

Un belvédère surplombant la vallée de la Dordogne a été aménagé par EDF en crête du barrage en 2016.

Le barrage de l'Aigle est situé sur la Dordogne entre le barrage de Marèges en amont et le barrage du Chastang en aval.

 

 Lien internet

Le Barrage de l'Aigle vidéo de lâcher d'eau vidéo sur Dailymotion - Le Barrage de l'Aigle vidéo du barrage sur You tube

 

les barrages sur la Dordogne  -   la Dordogne